Tiiga Fato (L'arbre fou)

/ BURKINA FASO

Tiiga Fato (L'arbre fou)

Présentation du projet

A travers ce projet, il s'agit de :

Concrétiser une possibilité de mélange et la nécessité de partage des cultures à travers un projet artistique.

Les musiciens de La Roulette Rustre et Les Frères Diarra sont attachés depuis leurs débuts aux influences musicales les plus diverses, dans un souci permanent de création originale. La rencontre de ces deux groupes a suscité une envie mutuelle de créer un spectacle commun et de le produire au Burkina Faso. Ce spectacle sera essentiellement acoustique afin d'être joué plus librement et d'être accessible à tous. Pour ces mêmes raisons et pour des raisons « éco-citoyennes » ce spectacle sera mis en scène et en ambiance
sans utilisation d'énergies fossiles (utilisation de l'énergie solaire).

> Actions :

- La création : Depuis janvier 2009, les musiciens de La Roulette Rustre et Les Frères Diarra travaillent chacun dans leur pays à des compositions originales. Ce travail s'est réalisé durant des répétitions hebdomadaires qui ont permis la création de 6 chansons par groupe, soit 12 chansons au total.
Les Frères Diarra seront en Lorraine du 04 novembre au 21 décembre 2009, ce qui permettra de mettre « concrètement » les musiques en commun et de créer le spectacle. Durant cette période une 13ème chanson sera créée lors d'un atelier musical commun réalisé à la Prison de Saint Mihiel (55).
La première semaine sur place à Ouagadougou (du 07 au 13 février 2010) permettra de peaufiner le spectacle (voir calendrier prévisionnel).

- Une mise en scène et en ambiance : Une équipe technique de 2 personnes assure la mise en scène et en ambiance du spectacle. Pour l'instant leur tâche a consisté à évaluer les besoins énergétiques nécessaires à la réalisation du spectacle entre les lumières et la sonorisation des instruments les plus faibles au niveau du volume d'émission (les cordes : banjo, kora, n'goni).
Cette évaluation a permis de voir la manière dont on pouvait limiter cette quantité d'énergie nécessaire et d'évaluer ainsi nos besoins au niveau matériel (panneaux solaires, batteries, câbles d'alimentation, LED...).
Sur la période qu'il reste, il va s'agir de faire la création lumière en lien avec la création du spectacle et démarcher au Burkina Faso des sociétés ou associations qui vendent des panneaux solaires et le matériel qui va avec (production nécessaire : 1000W).

Aller à la rencontre et échanger avec le peuple burkinabé, en organisant un événement culturel et citoyen de proximité, accessible au plus grand nombre

Le Burkina Faso (Le Pays des Hommes intègres) est un pays composé de différentes régions ethniques avec des cultures et des rites singuliers. Afin d'appréhender dans sa diversité ces cultures, notamment musicales, il nous paraît indispensable de ne pas nous limiter aux grandes villes et à sa population citadine mais d'aller également à la rencontre des populations rurales.

Nous aurons des « points de chute » dans les principales villes du pays, mais nous irons nous produire en priorité dans les villages alentours. Nous souhaitons également qu'au-delà de la réalisation de notre spectacle une véritable rencontre soit organisée par l'intermédiaire d'associations locales avec lesquels nous partageons des valeurs communes, principalement l'AJBEC (Associations des Jeunes Burkinabé pour l'Education et le Civisme).

> Actions :

La « finalisation » du spectacle à Ouagadougou : La première semaine (du 7 au 14 février) les musiciens et techniciens de Tiiga Fato resteront sur Ouagadougou afin de se consacrer aux derniers réglages du spectacle durant une résidence. Ce sera l'occasion pour nous, entre deux répétitions, d'organiser des rencontres, des animations dans les écoles autour de la musique et de l'échange
culturel.

La tournée du spectacle Tiiga Fato : Elle se déroulera sur 15 jours avec à chaque fois une journée prévue pour le voyage (nécessaire pour se rendre dans chaque région) et une journée prévue sur place (rencontres, forum, animation, préparation de la soirée...) avec en soirée la réalisation du spectacle Tiiga Fato et le spectacle d'une troupe locale en première partie (musique et/ou danse). En dehors des animations, le spectacle sera ainsi réalisé à huit reprises dans son intégralité... au minimum car il faut aussi savoir se laisser surprendre...

Ainsi, nous avons souhaité construire un partenariat avec l'AJBEC avec laquelle nous partageons des valeurs communes et qui possède une connaissance approfondie des réalités locales. Nous espérons par notre démarche contribuer modestement à la réussite des objectifs de cette association qui s'appuiera sur notre projet pour mobiliser les populations locales durant la journée avant le spectacle (un exemple de thème pour le forum: « Culture et Citoyenneté : Comment la culture peut-elle être acteur de citoyenneté ? »).

Valoriser les ressources locales et promouvoir les énergies renouvelables en réalisant des concerts acoustiques mis en ambiance grâce à des panneaux et batteries solaires

Notre spectacle est acoustique (sonorisation très restreinte : 500W) et mis en ambiance lumineuse à partir de panneaux et batteries solaires ou de batterie de récupération et transformateur. Cela nous est apparu indispensable pour rendre accessible au plus grand nombre notre spectacle sans utiliser les ressources locales en énergie fossile et promouvoir une énergie renouvelable et adaptée au territoire.

Ainsi, ce projet comporte des actions d'éducation à l'environnement qui s’inscrivent dans une démarche plus
globale de développement durable avec :

Un pôle social et culturel :
> accompagnement au plan artistique de la troupe « Frères DIARRA »,
> rencontre avec les populations locales et échanges culturels entre français et burkinabés
> Impulsion d’une dynamique interrégionale entre les différentes sections de l’association nationale A.J.B.E.C.

Un pôle environnement :
> sensibilisation aux énergies renouvelables par l’utilisation de panneaux solaires et/ou la récupération d’énergie lors de la tournée au Burkina Faso
> partenariat technique avec l’Espace Info Energie (E.I.E.) au CPIE de Lusse (88)

Un pôle économique :
> développement de la troupe « Frères DIARRA » au plan économique et développement économique des régions concernées par la tournée.
> achat de panneaux solaires au Burkina Faso et don à une association locale ou sollicitation d’acteurs locaux pour la création d’un générateur électrique à base de batteries de bus et camion.

> Actions :

Limiter l'impact écologique : Tiiga Fato est un projet artistique, culturel et citoyen qui prend en compte la dimension environnementale tout d'abord dans un souci de cohérence. En effet, un tel projet n'est pas neutre au niveau environnemental (transport en avion de la France au Burkina Faso).
Nous sommes soumis à des contraintes (temporelles, espaces, géopolitiques...) qui font que ce projet ne peut être sans impact environnemental, il s'agit donc de le limiter. Nous avons ainsi pensé un spectacle qui ne nécessite que très peu d'énergie et donnerait pour autant à voir et à entendre (quasiment aucune sonorisation et des ambiances lumineuses avec des LED).
Nous démarchons actuellement au Burkina Faso afin de nous procurer le matériel nécessaire à la production de notre énergie.

Promouvoir les énergies renouvelables (encore à l’étude) : L'énergie solaire fait appel à la ressource la mieux partagée: le rayonnement solaire. Au Burkina Faso cette ressource ne manque pas avec presque 10 mois d'ensoleillement total sur l'année. Cependant, il est nécessaire d'avoir le matériel permettant de récupérer cette énergie. En utilisant des panneaux solaires nous espérons assurer la promotion de cette énergie et permettre son accès à une association locale à la fin du projet (encore
à l'étude).

Susciter des émotions, des sensations et de la « conscientisation » en élaborant une exposition itinérante évoquant par le son, l'image et l'animation, l'aventure « Tiiga Fato »

Tiiga Fato est un projet qui doit avoir une réalisation concrète, un « impact » tant au Burkina Faso qu'en France. Nous souhaitons ainsi rapporter un témoignage original en Lorraine et si l'occasion se présente dans le reste de la France. Nous souhaitons permettre le suivi de cette aventure par la réalisation d'un blog : http://larbrefou.lartouletre.org/

Nous souhaitons surtout réaliser une exposition itinérante évoquant par le son, l'image et l'animation, l'aventure Tiiga Fato et permettre ainsi un nouveau regard sur les rapports nord/sud. En effet, les relations entre l'occident et le reste du monde sont des sujets de débat dans notre société actuelle et à venir.
Nous souhaitons exprimer par notre action une solidarité coopérative qui repose avant tout sur l'écoute, l'échange, le partage et l'ouverture d'esprit.

> Actions :

> Construire un partenariat avec des écoles, associations, collectivités, institutions : Nous avons sollicité (et continuons à le faire) différentes structures en Lorraine afin de leur proposer l'exposition Tiiga Fato. Ainsi, nous leur proposons d'accueillir notre exposition itinérante autour d'un projet pédagogique défini ensemble. En effet, il est important pour nous de ne pas vendre une prestation formatée, mais au contraire de construire un projet commun à partir des valeurs communes qui nous animent et surtout adapté aux publics rencontrés.

> Elaborer l'exposition : Durant la tournée, chaque participant sera muni d'un petit carnet (confectionné par nos soins à partir d'éléments de récupération), où chaque protagoniste pourra inscrire de petites réflexions sur ce qu'il a entendu, dit, vécu, pensé à un moment précis du séjour.
La récupération de l'ensemble de ces données sera un moyen de départ pour l'exposition en partant d'une chose (parole, pensée, sentiment...) vécue. A notre retour et durant tout le mois de mars, l'exposition sera montée autour des thèmes : Citoyenneté, Solidarité Internationale, Echange culturel, Education à l'environnement et développement durable.

> Faire vivre l'exposition : A partir du partenariat constitué avec les associations locales, nous organiserons une tournée de l'exposition « Tiiga Fato ». Chaque prestation reposera sur un projet pédagogique élaboré avec la structure d'accueil.

Téléchargez la revue de presse du projet : ici


Tiiga Fato (L'arbre fou)

Le projet Tiiga Fato c'est:

La création d'un spectacle musical métissé né de la rencontre de musiciens européens et africains.
Une tournée dans différentes régions au Burkina Faso.
Une exposition visuelle, sonore et animée support d'une démarche pédagogique en France. est porté par 3 associations :

Il est porté par trois associations:

Terre de plumes qui a pour mission de contribuer à donner à tous l'accès à une éducation à l'environnement, à la culture et à la citoyenneté, sans distinction d'âges, de sexes, d'origines ou de ressources.

L'AJBEC, l'association des Jeunes Burkinabés pour l'Education et le Civisme

L'Art ou l'Etre, dans une démarche d'éducation populaire, quant à elle poursuit un double objet :
1) Produire des groupes de musique et les accompagner dans la réalisation de leurs projets
2) Viser une interaction entre différents publics, notamment ceux en situation de handicap

Sur le web

Site internet : » www.larouletterustre.com

Newsletter