Arminé

/ Arménie

Arminé

Présentation du projet

Ses enfants furent moins chanceux et périrent lors du séisme. En plus de sa progéniture, Arminé y perdit ses jambes. Elle sut cependant se relever de cette tragédie notamment par le sport en devenant championne de handisport en ski et en participant notamment aux Jeux paralympiques.
Elle décida cependant d'arrêter sa carrière de sportive pour se consacrer entièrement à l'éducation en décidant de créer une école pour handicapés physiques dans sa ville natale, Gyumri. Avec l'aide de Jacques Patossian, un architecte franco-arménien travaillant sur des projets humanitaires, Arminé put ouvrir son école. Aujourd'hui, au sein de son établissement scolaire, elle voudrait ouvrir une classe de musique pour faire découvrir les bruits et les sons à ces enfants. À travers une vingtaine d'instruments, allant des percussions au ukulélé en passant par la flûte de pan et le duduk, instrument d'origine arménienne, Arminé cherche donc à intégrer l'éducation musicale au sein de son projet scolaire.

Projet porté par : Arminé

Proposer votre projet

Vous avez un projet culturel ou artistique, en France ou à l'étranger, vous souhaitez le développer et trouver du soutien ? Cliquez ici

Newsletter